Belgique : Les pluies torrentielles et les inondations des 18 et 19 juin 2024

ciel orageux en Belgique

Belgique : Les pluies torrentielles et les inondations des 18 et 19 juin 2024

Les 18 et 19 juin 2024, la Belgique a été frappée par des pluies torrentielles, provoquant des inondations majeures. Ces intempéries ont touché principalement la Wallonie et la région de Bruxelles, entraînant des dégâts considérables et des perturbations importantes.

Alerte jaune aux intempéries

Le mardi 18 juin, l’Institut Royal Météorologique de Belgique (IRM) a émis une alerte jaune pour toute la Wallonie et Bruxelles. Cette alerte, en vigueur jusqu’au 19 juin à 3 heures du matin, prévoyait des précipitations abondantes, avec des cumuls de 25 à 50 mm en 24 heures dans plusieurs régions. Les prévisions annonçaient également des risques de fortes rafales et de grêle, particulièrement le long de la frontière allemande-luxembourgeoise.

Les régions les plus touchées

Courcelles et Lint

À Courcelles, 40 litres d’eau sont tombés en moins de deux heures, provoquant des inondations rapides et des perturbations majeures. La station de Lint, en province d’Anvers, a enregistré 60 litres d’eau, tandis que la région de Mons a vu des précipitations variant entre 5 et 20 litres.

Wallonie picarde et Brabant wallon

La Wallonie picarde a été particulièrement touchée, avec des inondations et des coulées de boue dans les communes de Leuze et Ath. À Hévillers et Corbais, dans le Brabant wallon, les niveaux des cours d’eau ont rapidement augmenté, saturant les égouts et provoquant des inondations locales.

Conséquences des intempéries

Inondations et coulées de boue

Les pluies torrentielles ont entraîné des inondations dans plusieurs régions. À Ath, des coulées de boue ont été signalées, et un cours d’eau, la Dendre, a été placé en pré-alerte de crue. À Ramillies, une école maternelle a dû fermer ses portes en raison des inondations, et des mesures d’urgence ont été mises en place pour les parents et les enfants.

Interventions des services de secours

Les services de secours ont été fortement sollicités. À Liège, les pompiers ont effectué une vingtaine d’interventions pour des opérations de pompage et de tronçonnage. À Bassenge, les averses ont provoqué des inondations de chaussées, nécessitant la fermeture temporaire de certaines voiries.

Cours d’eau concernés

Les inondations ont principalement touché les cours d’eau suivants :

  • La Dendre à Ath
  • L’Orne à Hévillers et Corbais
  • La Dyle et ses affluents en Wallonie picarde

Communes touchées

Les communes les plus touchées par les inondations incluent :

  1. Ath
  2. Leuze-en-Hainaut
  3. Péruwelz
  4. Binche
  5. Hévillers
  6. Corbais
  7. Rebaix
  8. Ostiches
  9. Mainvault
  10. Wiers

Réactions et mesures prises

Reconnaissance des inondations comme calamité naturelle

Le ministre-président wallon, Elio Di Rupo, a annoncé que les inondations seraient reconnues comme calamité naturelle publique. Cette reconnaissance permet d’activer le Fonds wallon des calamités pour apporter une aide financière aux personnes sinistrées. Plus de 500 interventions ont été réalisées, mobilisant 150 pompiers, et plusieurs personnes ont dû être relogées.

Prévisions météorologiques et avertissements

Les prévisions météorologiques pour les jours suivants indiquaient une amélioration progressive des conditions. Cependant, des averses orageuses et des risques de grêle étaient encore possibles dans certaines régions. Les autorités ont continué de surveiller les cours d’eau et de prendre des mesures préventives pour éviter de nouvelles inondations.

Témoignages des habitants

Les habitants des régions touchées ont exprimé leur désarroi face à la montée des eaux. À Binche, les interventions des services de secours ont été nombreuses, principalement pour des routes inondées et des avaloirs saturés. Les habitants ont dû faire face à des niveaux d’eau atteignant parfois 50 centimètres sur certaines voiries.

Conclusion

Les pluies torrentielles des 18 et 19 juin 2024 ont causé des inondations significatives en Belgique, particulièrement en Wallonie et à Bruxelles.

Les services de secours ont été mobilisés pour répondre aux urgences, et des mesures ont été prises pour aider les personnes touchées.

La reconnaissance des inondations comme calamité naturelle publique permettra de fournir une aide financière aux sinistrés, tandis que les autorités continuent de surveiller la situation et de prendre des mesures préventives pour éviter de nouvelles catastrophes.

Ces événements rappellent l’importance de la préparation et de la réactivité face aux phénomènes météorologiques extrêmes. Les efforts de coordination entre les autorités locales, les services de secours et les habitants sont essentiels pour minimiser les impacts des intempéries et protéger les communautés vulnérables.


En savoir plus sur Inondations.info

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

En savoir plus sur Inondations.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading