Les phénomènes hydrométéorologiques : Les chiffres insensés

Les phénomènes hydrométéorologiques : Les chiffres insensés

Depuis le début du 20e siècle, le nombre global de catastrophes naturelles recensées à travers le monde s’est considérablement accru. Cette croissance est particulièrement notable pour les catastrophes d’origine hydrométéorologique, telles que les inondations, les tempêtes, et les sécheresses.

Au cours des deux dernières décennies, les catastrophes naturelles ont provoqué la mort de plus de 1,5 million de personnes. Les pertes économiques annuelles associées à ces catastrophes ont également connu une augmentation significative, passant d’une moyenne de 75,5 milliards de dollars dans les années 60 à 659,9 milliards de dollars dans les années récentes.

L’Europe a également été confrontée à une hausse des phénomènes météorologiques extrêmes et des catastrophes naturelles au 21e siècle, avec plus de 1 500 événements météo tels que des sécheresses, inondations, températures extrêmes, et tempêtes survenus entre 1923 et juin 2023, dont les deux tiers au cours du 21e siècle seulement.

Les catastrophes naturelles ont doublé en 20 ans sous l’effet du réchauffement climatique, avec 7 348 désastres naturels recensés dans le monde depuis l’an 2000, faisant 1,23 millions de morts et affectant 4,2 milliards de personnes.

Entre 1986 et 1989, le nombre de catastrophes naturelles dans le monde a varié de 174 à 237 événements par an. Cette augmentation s’est poursuivie dans les années suivantes, avec une nette accélération au début du 21e siècle. Entre 2000 et 2019, 6.304 catastrophes naturelles ont été répertoriées, contre près de moitié moins (3.402) entre 1980 et 1999.

Le rapport de l’ONU de 2020 prévoit que d’ici 2030, les catastrophes naturelles pourraient affecter environ 150 millions de personnes par an, soit une augmentation d’environ 50% par rapport à 2018. De 2001 à 2020, 18 142 catastrophes naturelles ont été recensées, causant la mort directe ou indirecte de 1 354 792 personnes et coûtant plus de 3 445 milliards de dollars en dommages.

Selon la Banque mondiale, les catastrophes naturelles provoquent chaque année 520 milliards de dollars de pertes et plongent 26 millions de personnes dans la pauvreté.

Une étude de CCR en 2023 a révélé que les coûts liés au changement climatique pourraient augmenter de +40% à +60% d’ici 2050, en fonction de l’évolution de l’aléa climatique et des enjeux assurés.

En résumé, l’évolution des catastrophes naturelles liées aux phénomènes hydrométéorologiques dans le monde est caractérisée par une augmentation de leur fréquence, de leur impact humain et économique, exacerbée par le changement climatique. Ces tendances soulignent l’urgence de renforcer les mesures de prévention, de préparation et d’adaptation pour atténuer les effets dévastateurs de ces catastrophes


En savoir plus sur Inondations.info

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

En savoir plus sur Inondations.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading